Le Tigre de Tasmanie

Le Tigre de Tasmanie : Tout savoir sur cet animal fascinant

de lecture

Vous avez sans doute déjà entendu parler d'un "Tigre" de Tasmanie. Est-ce une sous-espèce du tigre ? Qu'a t-il en commun avec un simple "Tigre" ? Aujourd'hui, vous allez en apprendre plus sur le sujet. 

Tout d'abord Spoiler ! Non, le Tigre de Tasmanie n'est pas un Tigre. C'est un marsupial aussi appelé Loup Marsupial, Loup de Tasmanie ou Tigre de Tasmanie. Ils faisaient également partie de la famille des Thylacinidés et étaient les seuls membres de cette famille à avoir survécus jusqu'à l'époque moderne. Il est bien évidemment originaire de Tasmanie au pays du Kangourou (Australie). 

Beaucoup peuvent penser que le Tigre de Tasmanie est un Tigre. Vous savez maintenant déjà que non. La Boutique du Tigre à cependant décidé de vous en faire découvrir plus dans cet article Hors-sujet. Vous allez vous rendre compte que le Loup de Tasmanie est un animal tout aussi fascinant que son ami félin.

1) Apparence et Caractéristique Physique

Le Prédateur de Tasmanie

Le Thylacine était de couleur sable, brun jaunâtre à gris. Il présentait 15 à 20 bandes foncées distinctes sur le dos, des épaules à la queue. Bien que la grande tête ressemble à celle d'un chien ou d'un loup, la queue est raide et les pattes sont relativement courtes. Les poils du corps étaient denses, courts et doux, jusqu'à 1,5 cm de long.

Il avait des oreilles courtes (environ 8 cm de long) qui étaient dressées, arrondies et couvertes d'un poil court. Les mâchoires étaient grandes et puissantes et il y avait 46 dents. Un Mâle adulte Thylacine était en moyenne plus grand que les femelles.

Leur poids était d'environ 20 à 32 kilogrammes, avec une longueur de corps de 102 à 127 centimètres et une queue de 51 à 61 centimètres. La plupart mesuraient environ 60 centimètres de hauteur.

La femelle Thylacine avait une poche à ouverture arrière. La portée pouvait compter jusqu'à quatre petits et les petits étaient dépendants de la mère jusqu'à au moins la moitié de leur croissance. Il est intéressant de noter que les mâles avaient également une poche partielle à ouverture arrière.

2) L'alimentation du Marsupial

Le Thylacine était principalement nocturne ou semi-nocturne, mais il était également présent pendant la journée. L'animal se déplaçait lentement, généralement avec des mouvements raides. Le Thylacine chassait seul ou en duo et principalement la nuit.

Le Thylacine chassait les kangourous et autres marsupiaux, les petits rongeurs et les oiseaux. On rapporte qu'ils s'attaquaient aux moutons et aux volailles après la colonisation européenne, bien que l'ampleur de ce phénomène ait presque certainement été exagérée. Par exemple, on sait aujourd'hui qu'une célèbre photo a été mise en scène en utilisant un spécimen de Thylacine en taxidermie avec un poulet mort placé dans sa bouche.

3) La Disparition du Tigre de Tasmanie

Ancienne Photo du Marsupial en Australie

A. Le tigre de Tasmanie est-il éteint ?

On pense que cette créature s'est éteinte il y a presque 100 ans. Mais l'est-il vraiment ? De nombreux experts pensent que le dernier thylacine connu est mort au zoo de Hobart, en Australie, en 1936. D'autres prétendent que l'animal existe toujours parce qu'ils en auraient repéré un ou plusieurs dans la nature.

Le conservateur de la zoologie des vertébrés du Tasmanian Museum & Art Gallery, Kathryn Medlock avait déclaré lors d'un entretien ;

"La définition internationale, australienne et étatique d'une espèce disparue est qu'il n'y a pas eu de preuve fiable de l'espèce depuis 50 ans. Par cette définition, ils sont officiellement une espèce éteinte. Bien qu'ils soient désignés comme officiellement éteints, il est difficile de prouver que quelque chose n'est pas là plutôt que de prouver qu'il l'est. Il existe de nombreux cas d'espèces "redécouvertes" après de nombreuses années de prétendue extinction".

Selon Rick Schwartz, ambassadeur des animaux au zoo de San Diego en Californie, les tigres de Tasmanie sont devenus une espèce éteinte dans les années 1930. "Depuis lors, il y a eu quelques déclarations selon lesquelles ils ont été vus pendant de brefs moments dans la nature. Cependant, aucune preuve substantielle n'a été apportée à ce jour pour prouver leur existence".

En revanche, Neil Waters, créateur du groupe "Thylacine Awareness Group of Australia", n'est pas d'accord. "Est-ce que je pense que l'animal est éteint ? Non, parce que j'en ai vu deux et j'ai été aboyé par l'un d'entre eux en Australie du Sud en 2018", a-t-il déclaré dans une interview. "Il y a eu plus de 7000 observations documentées de thylacines (ou d'animaux qui semblent être des thylacines), la majorité de ces observations ayant eu lieu en Australie continentale''.

"Selon la formule scientifique appliquée aux mammifères, cependant, elle est éteinte et ce, depuis 1936", ajoute M. Waters. "Pendant 50 ans, l'animal a été considéré comme rare et en danger. C'est pourquoi il est considéré comme une extinction récente, et non comme une extinction ancienne dont nous devrions perdre l'espoir et que nous devrions oublier".

Vous aimez les Animaux et tout particulièrement les Félins ? Nos T-Shirts Tigre devraient vous plaire !

B. Cet Animal a t-il vraiment disparu ? 

Lorsque les Européens se sont installés pour la première fois en océanie, on voyait rarement le tigre de Tasmanie. Cependant, l'animal a commencé à être de plus en plus accusé d'attaquer les moutons. Des entreprises privées et le gouvernement de Tasmanie ont donc tenté de freiner l’accroissement de sa population en établissant des primes en échange de thylacines morts. La chasse massive de cet animal a été destructrice. Ajoutant à leur éventuelle extinction : La colonisation de l'Australie a entraîné l'érosion de l'habitat du marsupial.

Dans les années 1920, les observations de tigres de Tasmanie à l'état sauvage sont devenues extrêmement rares et, en 1930, un fermier de Mawbanna nommé Wilfred Batty a abattu le dernier tigre sauvage de Tasmanie connu. Le dernier individu a été capturé dans la vallée florentine en 1933 et transférée au zoo de Hobart. Le 7 septembre 1936, l'animal connu sous le nom de Benjamin est mort en captivité. Les images en noir et blanc enregistrés en 1933 deviendront historiquement significatives en tant qu'images du dernier loup de Tasmanie.

C. Les observations crédibles les plus récentes

"Le musée de Tasmanie ne reçoit pas de rapports d'observation et nous n'avons pas l'expertise nécessaire pour les évaluer", explique M. Medlock. "Cela est fait par le Département des industries primaires, de l'eau et de l'environnement. Ils continuent à enregistrer les rapports d'observation et les prennent au sérieux. Cependant, il arrive souvent que les observations, les vidéos et les photographies soient communiqués aux médias par les personnes qui les rapportent, plutôt que par un organisme gouvernemental. Au fil des ans, il y a eu plusieurs cas de photographies et de vidéos présentés comme étant des thylacines dans la nature, mais aucun n'a été vérifié comme étant une preuve authentique de la présence d'un animal".

Waters, cependant, soutient qu'il y a eu des dizaines d'observations crédibles de thylacines. "En fait, il y en a des centaines... Trop pour les nommer", dit-il. "L'une d'entre elles, en particulier, était un bus rempli de touristes en Australie occidentale dans les années 1980, qui ont tous vu l'animal de près en plein jour lors d'une visite des fleurs sauvages.

"Le fait que nous trouvions des kangourous sans tête dans toute l'Australie est une preuve matérielle essentielle de la persistance de ces animaux", ajoute M. Waters. "Mais personne ne veut le savoir, parce que c'est toujours la faute de chasseurs ou de satanistes, de personnes mal informées qui ne comprennent pas comment ces animaux se nourrissent".

4) Pourquoi porte-t-il le nom du fauve ?

Marsupiaux Australiens

Le nom "tigre" a probablement été donné à l'animal par les colons européens en raison des bandes lumineuses qui partaient de la colonne vertébrale et descendaient de chaque côté de l'arrière de l'animal. Selon M. Schwartz, "La plupart des gens s'accordent à dire que le tigre de Tasmanie ressemblait à un chien de taille moyenne, à poil court, avec de subtiles rayures sur son arrière-train et à la base de sa queue. La queue était épaisse et musclée à la base, ressemblant plus à la queue d'un kangourou qu'à celle d'un chien. Les colorations étaient décrites comme marron clair et marron jaune, avec des rayures marron plus foncées".

"À notre époque moderne, nous considérons généralement les marsupiaux comme des koalas et des kangourous", explique M. Schwartz. "Cependant, le tigre de Tasmanie avait un certain nombre de caractéristiques uniques, étant un carnivore de taille moyenne ressemblant à un chien qui est aussi un marsupial. Sa taille et ses caractéristiques ressemblaient davantage à celles d'un petit loup ou d'un grand renard. Combinez cela avec les rayures sur l'arrière et une queue épaisse et musclée, semblable à celle d'un kangourou, et vous obtenez un animal assez unique".

5) Habitat 

À une certaine époque, le thylacine était répandu sur le continent australien (comme dit plus tôt), s'étendant au nord jusqu'en Nouvelle-Guinée et au sud jusqu'en Tasmanie. Récemment, il a été confiné à la Tasmanie, où sa présence n'a pas été établie de manière concluante depuis plus de soixante-dix ans. En Tasmanie, l'espèce était surtout connue dans la région des côtes nord et est et des plaines du Midland plutôt que dans les montagnes du sud-ouest.

6) Le Tigre de Tasmanie dans la Culture Aborigène

Le Tigre de Tasmanie est un mammifère fascinant

Des peintures rupestres aborigènes d'animaux ressemblant au thylacine sont reconnues dans le nord de l'Australie, y compris dans la région de Kimberley en Australie occidentale. Ils ont également été trouvées sur des murs ou des surplombs à la surface de roches exposées dans la région de l'Upper East Alligator de Deaf Adder Creek et du passage de la rivière Cadell dans le Territoire du Nord.

Des éléments indiquent que les Aborigènes de Tasmanie les utilisaient comme produits alimentaires.

7) En Résumé

Le Tigre de Tasmanie est un animal vraiment très intéressant n'est-ce pas ? On ne sait finalement pas s'il a disparu ou pas. Waters travaille sans relâche depuis plusieurs années pour sensibiliser le public à l'existence de cet animal, en rencontrant des dizaines de témoins et en recueillant des milliers de déclarations concernant des observations de cet animal en Tasmanie et dans toute l'Australie continentale. Ce qu'il faut retenir, c'est que c'est son pelage tigré et son apparence de chien qui ont valu tous ces noms. 

On espère que cet Article vous a plu bien qu'il sorte un peu des sentiers battus de notre site. N’hésitez pas à regarder nos autres articles de blog et/ou à jeter un coup d’œil à notre collection de Tatouages Temporaires Tigre.

Tatouage Tigre


Laissez un commentaire

N'hésitez surtout pas à commenter, votre avis nous intéresse ! 🧐

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email avec des offres et des cadeaux.